Fantastic Worlds Industry Index du Forum
Fantastic Worlds Industry Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Une nouvelle guerre

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Fantastic Worlds Industry Index du Forum -> Coin des artistes -> Fan-fics -> Autres
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Elisabeth Madness
Cyberqueen
Cyberqueen

Hors ligne

Inscrit le: 01 Nov 2009
Messages: 981
Localisation: Essaye de monter discrètement à bord du TARDIS
Féminin Scorpion (23oct-21nov) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Dim 4 Avr - 19:00 (2010)    Sujet du message: Une nouvelle guerre Répondre en citant

Une Nouvelle Guerre



J'ai beaucoup été inspiré par l'univers de Doctor Who pour commencer à écrire cette histoire, mais les personnages sont tout de même créé par moi Laughing
En espérant que cette histoire vous plaira

Citation:

Je me nomme Céleste, j’ai vingt ans. Pour moi la vie ne se résumait qu’à très peu de choses : Mes études, ma famille, mon chez-moi…
Qui aurait pu croire que du jour au lendemain, une rencontre me propulserait au milieu d’une guerre où je n’avais pas ma place ?
Je ne croyais pas au paranormal, je n’avais aucune religion, je ne me fiais qu’a la science. Etait-ce une erreur de ma part de sous-estimer le surnaturel ? A cet instant, je n’en n’avais aucune conscience, tout ceci n’était que des histoires pour rassurer, faire peur, divertir.

Le mois de juillet venait de commencer, et le climat était bien différent des années précédentes, il faisait terriblement chaud ! A l’époque, j’avais mis ça sur le compte du réchauffement de la planète, comme la plupart des gens et des spécialistes d’ailleurs.

Mis à part cette chaleur, c’était une journée totalement ordinaire. Nous étions tous enfermés chez nous, essayant le plus possible de se rafraichir. Quelques personnes se risquaient à aller se baigner à la plage, mais puisqu’il n’y avait pas de zone d’ombres là-bas, les coups de soleil, insolations et autres arrivaient rapidement.
Assis dans le canapé, ma famille et moi-même regardions les nouvelles à la télévision. La chaleur anormale n’était pas chose isolée, partout dans le monde c’était le même problème, que cela soit dans l’hémisphère Nord ou dans l’hémisphère Sud, les températures étaient toutes plus élevées que les normales saisonnières.
Le monde était inquiet, les glaciers des deux pôles fondaient à vue d’œil. Les eaux des mers et océans augmentaient et bientôt certains pays seraient rayés de la carte.

C’est en silence que nous montâmes tous nous coucher, inquiets par ces nouvelles et surtout par les potentielles montées des eaux, puisque nous habitions en bord de mer.
Allongée sur mon lit, le sommeil ne venait pas, la chaleur m’empêchant de dormir. Je regardais le plafond, attendant le matin ou encore que la fatigue me permette de m’endormir. Tout était silencieux, et près de ma fenêtre, le lampadaire clignotait. C’était une première. Puis quelque chose de bizarre m’intrigua, je me levai et écartai le rideau pour observer ce qui se passait dehors. Le lampadaire jouxtant ma fenêtre n’était pas le seul à clignoter, c’était tous les lampadaires de la rue qui le faisait.
C’est alors qu’au milieu de la rue, à 50 m de chez moi, une épaisse fumée se forma. Ni une, ni deux, je me précipitai hors de ma chambre, descendit les escaliers quatre à quatre. Peu m’importait de réveiller toute la maisonnée, il fallait que je sache si je devenais folle ou si cet épais brouillard était réel.
J’ouvris la porte d’entrée, regardai en direction de cet écran de fumée. Contre toutes les actions que la prudence me dictait, je me dirigeai vers le brouillard.
Au moment où j’étais au bord du mur brumeux, j’avançai ma main pour essayer de le toucher. Aussitôt que ma chair se mêla au néant, tout disparu pour ne laisser entrevoir qu’un homme u milieu de la rue, vêtu de manière peu habituelle pour l’époque. Je sursautai et me mis à reculer tout en observant cette étrange apparition. Lorsqu’il posa ses yeux sur moi, un grand sourire s’afficha sur son visage, tandis qu’il commençait à avancer dans ma direction. Et alors, je ne sais pas pourquoi, je m’immobilisai, oubliant toutes notions de sécurité et le fait que j’étais en nuisette, au beau milieu de la rue, en pleine nuit. J’étais sans doute trop intriguée pour chercher à m’enfuir…

Citation:

En un rien de temps, l’homme était à moins de 50 cm de moi. J’étais tétanisée, pendant qu’il caressait mon visage et qu’il dirigeait ses lèvres vers mon cou. Je l’entendis me murmurer « Ce fut un plaisir de rencontrer si belle plante, mais malheureusement ma faim l’emporte. » Je crus que j’allais m’évanouir. J’étais incapable de bouger, de crier ou de quoi que ce soit d’autre. Mon cerveau ne réagissait plus, réfléchir était impossible.
Au moment où je sentis ses dents sur ma peau, un rugissement retentit sur ma gauche et quelque chose projeta mon agresseur au sol. Lorsque j’ouvris les yeux, j’assistai à un combat entre deux hommes. Mon agresseur avait un visage inhumain et mon sauveur se battait d’une façon incroyable, en un rien de temps, le méchant parti en fumée.

Je tremblais comme une feuille malgré la chaleur de cette chaude nuit d’été qui avait complètement changé ma vie. Mes jambes ne tenaient plus, si bien que je m’effondrais sur le trottoir. Mon sauveur se précipita dans ma direction et m’aida à me relever. Il déposa son manteau sur mes épaules, ce qui m’étonna puisque peu de gens avait la folle idée de porter un manteau avec cette chaleur. Puis nous nous marchâmes tous les deux dans une direction qui m’était totalement inconnue. L’homme n’était pas un de mes voisins, ça j’en étais certaine, je me demandais donc où est ce qu’il pouvait bien m’emmener.
Nous tournâmes à gauche dans une petite impasse. Au bout, il y avait une vieille voiture, elle devait dater des années 30 ou 40, un petit bijou pour les collectionneurs. C’est vers elle que nous nous dirigions. Il me soutenait toujours, je me serais effondrée sinon. J’étais étonnée qu’il n’avait pas été jusque me porter, tant son comportement était protecteur.
Nous étions arrivés du coté conducteur et lorsqu’il ouvrit la portière, je fus surprise de constater l’inexistence de siège, alors que lorsqu’on regardait à travers les vitres, on pouvait en voir.
L’homme m’aida à entrer. J’avais déjà perdu tous mes moyens lors de mon attaque, mais lorsque je fus à l’intérieur de cette voiture, je commençais à me demander si ce n’était pas la tête que j’avais perdue. Avec les chaleurs de l’époque, ça n’aurait pas été étonnant.
L’intérieur était tout droit sorti d’une série de science fiction des années 70, dans le genre Star Trek ou Doctor Who. Il y avait au fond de cette gigantesque pièce des panneaux de contrôle avec des lumières de couleurs qui clignotaient ainsi qu’une quantité incroyable de leviers et de boutons.
Dans un coin de la pièce, il y avait un genre de salle à manger. Tout était d’un blanc éclatant qui me faisait mal aux yeux. Je découvrais aussi qu’il y avait de nombreuses portes un peu partout.
Tout ça me paraissait irréel et je ne cessais de me pincer espérant me réveiller de ce rêve délirant.
Citation:
L’homme referma la porte derrière lui et alla vers la salle à manger, où il me fit signe de venir.

« Suivez-moi, je vais vous faire un thé bien chaud pour vous remettre de vos émotions. Au fait, je m’appelle Liam.
- Sans vouloir vous offenser, euh… Liam, ne pensez vous pas qu’un thé bien chaud n’est pas vraiment approprié par une chaleur pareille ? Et puis est-ce que vous pourriez me dire, ce qu’est cet endroit ?
- Et bien c’est mon vaisseau. Je croyais que vous aviez deviné en voyant tous les boutons.
- Je dois être en train de rêver, dis-je en me dirigeant vers la porte de sortie.
- Vous ne rêvez pas. Et je vous déconseille de sortir, à moins que vous souhaitez vous faire attaquer de nouveau »

Je décidai de baisser les armes, si j’étais dans un rêve, autant qu’il soit du genre sécurisant plutôt que du type épouvante. Je le suivais donc en direction de la salle à manger, où je m’installais à la table, pendant qu’il se glissait dans une autre pièce que je soupçonnais être la cuisine. Il revint les bras chargés d’un plateau bien garni, où une théière, deux tasses et des petits biscuits en tout genre étaient déposés. Tout cela me semblait très anglais : prendre le thé durant une nuit caniculaire au beau milieu d’un vaisseau spatial en compagnie d’un inconnu et après m’être fait attaquer ! Il n’y avait aucun doute, j’étais bel et bien au centre de mon imagination impossible !

Ce rêve me paraissait pourtant bien trop réel pour en être un pourtant. Les matières que je touchais n’étais pas imaginaire, je les sentais vraiment sous mes doigts, mes sens réagissaient, percevaient comme si j’étais éveillée.
Mais mes deux étranges rencontrent me poussaient à croire que tout ça n’était pas vrai. L’homme qui m’avait attaqué voulait me dévorer, et mon sauveur était bien trop séduisant pour être vrai ! Jamais je n’avais rencontré quelqu’un qui tombait pile dans mes gouts et pourtant c’était son cas ! Je me laissais dire que je m’étais inventée un genre de chevalier servant. J’avais l’impression d’être au beau milieu d’un film !

Alors que nous prenions le thé dans un grand silence, cet inconnu répondant au doux nom de Liam, brisa à nouveau la glace.

« Cela vous arrive souvent de vous balader ainsi en pleine rue, Mademoiselle… Je ne sais même pas votre prénom !
- Céleste…
- Très joli, et dans un sens très ironique vu ma condition.
- C'est-à-dire ?
- Je vous expliquerai plus tard, si vous voulez rester encore un peu en ma compagnie. Vous n’avez pas répondu à ma question…
- Les lampadaires, ils clignotaient. Alors ça m’a intrigué. Et puis il y a eu cet écran de fumée qui s’est formée ! Alors je suis descendue voir.
- Ah oui, les lampadaires c’est surement de ma faute, lorsque j’ai atterri ici. Et c’est surement ça qui a réveillé notre ami ! En tout cas, vous êtes vraiment imprudente.
- Je ne me contrôle pas quand ma curiosité est trop forte. C’est surement pour ça que je suis ici à bavarder avec vous autour d’une tasse de thé… » Dis-je, un petit sourire malicieux se peignant sur mon visage.

Liam se mit à rire puis reprit un air sérieux et paru alors pensif…
Citation:
Je finissais ma tasse de thé en silence, tout en le regardant. Il était totalement ailleurs. Ce n’est que lorsque je reposais bruyamment ma tasse qu’il sortit de ses pensées.

« Liam, si je vous pose des questions, est-ce que vous allez y répondre ?
- Et bien, tout dépend des questions.
- Qui êtes-vous ? D’où est-ce que vous sortez ? Est-ce que vous êtes un alien ???
- Des questions très intéressantes ! dit-il avec un léger sourire. Je ne suis pas un extra-terrestre, mais je viens de loin, de bien plus loin que vous ne pouvez imaginer !
- Si vous n’êtes pas un extra-terrestre, comment se fait-il que vous ayez une telle technologie ? J’ai l’impression d’être au milieu d’un film de science-fiction !
- Je viens du futur, loin dans le futur. D’où cette technologie qui vous parait inconnue.
- Wow, je m’attendais à tout, sauf à un truc pareil. Vous pouvez voyager partout dans le temps grace à votre machine ?
- Ainsi que dans l’espace. Peut-être qu’un jour, si vous le voulez, je pourrais vous emmener faire un tour.
- Pourquoi pas maintenant ?
- Non pas maintenant, désolé, dit-il en rougissant un peu, j’ai une mission à remplir pour l’instant. »

J’étais un peu déçue mais je comprenais, le boulot avant tout. Je regardais ma montre, il était à présent 7 heures, le soleil devait être levé. Il valait mieux que je rentre avant qu’on ne s’inquiète pour moi.
Liam me raccompagna jusque la porte du vaisseau, je sortis et le remerciai de son accueil. Alors que j’allais en direction de chez moi, il m’interpela et je retournai sur mes pas.

« Faites-moi plaisir, évitez de sortir la nuit. Et si l’envie vous prend ou que vous êtes obligée de le faire, munissez-vous d’un crucifix et de quelques gousses d’ail, c’est plus prudent.
- Vous êtes sérieux ? Dis-je en écarquillant les yeux.
- On ne peut plus sérieux, on ne sait jamais ce qui rode dehors…
- Oui, du genre un type venant du futur dans un vaisseau spatial camouflé en voiture d’un autre temps, dis-je ironiquement avec un petit sourire narquois.
- Par exemple. D’ailleurs, si vous avez besoin, vous savez où me trouver. Je resterais garé là, vous n’aurez qu’à toquer.
- Et si jamais vous devez partir ?
- Vous avez raison. Prenez ça, alors.
- Qu’est ce que c’est que ce truc ?
- Disons que c’est une balise. Vous voyez, vous appuyez là et ça déclenche mon émetteur ici dans ma montre. Je saurais que vous avez besoin de moi et je pourrais même vous localiser.
- Je peux vous appeler même pour une broutille ?
- Non, quand même pas. Si quelque chose vous turlupine ou que vous vous sentez en danger.
- D’accord. Merci pour tout et bonne chance pour votre mission »

Je rentrais chez moi le plus discrètement possible. Tout était paisible à l’intérieur. Tout le monde dormait encore, j’imagine. Quoi de plus naturel un dimanche matin à 7h ? A pas de loup, je me faufilai jusque ma chambre, où je me laissai tomber sur mon lit. Il me fallut peu de temps pour sombrer dans le sommeil, après une nuit riche en émotion. C’est à ce moment-là, le pendentif qui servait de balise entre les doigts, que je ressenti comme un genre de certitude concernant ce que je pensais être un rêve, tout ça s’était réellement passé…

Citation:
Les jours passèrent, sans qu’aucuns incidents ne se produisent. Les températures pourtant ne cessaient d’augmenter. Moins nous avions à sortir, mieux nous nous portions, même s’il faut l’avouer les températures à l’intérieur des maisons, étaient proches de celles extérieures. Nombreux étaient ceux qui se réfugiés dans la fraicheur de leur cave.
Je n’avais pas de nouvelles de mon nouvel et étrange ami, mais comme dit le proverbe : « Pas de nouvelles, bonne nouvelle ! ». Un jour je m’étais risquée à aller voir dans la rue voisine, où le vaisseau était censé être stationné. Mais le vaisseau avait disparu et je compris que la mission si mystérieuse de Liam l’avait emmenée loin de moi. A cette constatation, je me sentis étrangement mal, comme si mon sentiment de sécurité venait de s’envoler. J’étais tentée d’appuyer sur le petit bouton rouge au centre du pendentif qu’il m’avait offert, mais je savais que je ne pouvais pas l’appeler sans raison. Et mon sentiment d’insécurité n’était surement pas une bonne raison pour le stopper dans sa mission. Le changement de climat avait beau être dérangeant et totalement inhabituel, je savais que ça non plus, ce n’était pas une bonne raison de l’appeler. Je ne savais même pas s’il reviendrait vraiment, après tout cette histoire de balise était peut-être bidon…
J’espérais qu’il revienne de son plein gré, alors je pris mon mal en patience et j’attendis, guettant son vaisseau. Mais un jour, je décidais que s’en était trop, vu certains évènements, j’avais besoin d’explications.

Debout dans la ruelle, j’attendais, puis le vent se leva et le vaisseau apparu au milieu de la rue, comme ça, en pleine journée. La porte s’ouvrit et Liam m’invita à entrer.
J’avais au moins la preuve que la balise fonctionnait et que j’avais un minimum d’importance à ses yeux. Je me surpris d’avoir cette seconde pensée, je m’étais liée à mon sauveur d’une manière beaucoup plus grande que ne l’imaginait.

« Alors, pourquoi m’avez-vous appelé ? Pas uniquement pour me revoir j’espère !
- Non, je sais bien que votre mission est importante. C’est justement pour vous questionner à son propos. A-t-elle rapport avec ce qui m’a attaqué la nuit de notre rencontre ?
- Un vampire ? Entre autres, oui…
- Comment ça entre autres ? Vous voulez dire qu’il y a d’autres choses qui rodent ?? Et j’imagine qu’ils sont responsables des meurtres et agressions de ces derniers jours ?
- Oui, effectivement. Vous êtes perspicace. Il y a aussi des loups-garous. Enfin, une forme évolué qui n’a plus besoin de la pleine Lune pour se métamorphoser.
- Il faut que je m’assoie, dis-je après avoir eu un petit rire nerveux. Je ne reconnais plus le monde rationnel dans lequel je vis.
- Je suis désolé.
- Vous n’y êtes pour rien. Ma curiosité est la seule fautive dans cette histoire. Mais à présent que je sais, j’aimerais pouvoir vous venir en aide.
- Venez, asseyez-vous, je vais tout vous expliquer. »

Et c’est ainsi qu’il se lança dans un récit qui me parut bien plus irréel que ce que je vivais depuis plusieurs jours.
Dans le futur, à peu près trois mille ans, les créatures mythiques, vampires et loups-garous, ont pris le contrôle de plusieurs planètes dans l’univers. Les habitants ont mis beaucoup de temps à trouver une solution au problème et une façon de reprendre le dessus, mais ils trouvèrent. Il fallait les exterminer avant qu’ils ne soient trop nombreux et trop fort. Pour cela, un retour dans le temps s’imposait. C’était au début du XXIe siècle qu’ils étaient les moins forts, leur force résidant beaucoup dans les croyances des peuples. Le fléau avait commencé sur Terre, puis s’était propagé au fil des siècles sur d’autres planètes, à travers les galaxies.
La mission de Liam et d’autres personnes de son époque, et même d’extra-terrestres, était donc de se débarrasser de la menace tant qu’il était encore temps…

Citation:
Un long silence suivit ces révélations. Etais-je prête à affronter ce monde auquel je ne croyais pas il y a encore quelques jours ?
Il y a quelques années, j’étais fascinée par ces créatures mythiques et aujourd’hui j’allais devoir livrer une guerre contre elles, et tout ça en compagnie d’un homme inconnu venu du futur…
Je respirai profondément, fermai les yeux. J’étais à présent au courant de ce qui se passait, j’étais donc impliquée, je ne pouvais pas les laisser tomber, les générations futures devaient être protégées. Lorsque je rouvris mes yeux, mon choix était fait, j’avais choisi mon camp. Je ne ferais pas parti des êtres humains ignorants, ou qui ferment les yeux et restent passifs. J’entrais en guerre pour le bien de l’humanité et des planètes envahies.
C’est ainsi que du jour au lendemain, je me retrouvais dans une guerre où je n’avais initialement pas ma place, malgré le fait que c’était pour le futur que je m’engageais dans ce combat.

Discrètement, je rentrais faire mes bagages pour partir sauver le monde. Par chance, ma famille était descendue à la cave. Je fourrais quelques tenues de rechange, ma brosse à dents et ma brosse à cheveux, le tout dans un sac de voyage pas trop encombrant. Le vaisseau avait beau être gigantesque, je ne voulais pas trop prendre de place.
Après avoir mis de l’ordre dans ma chambre, je redescendais passant par le salon, je laissais un mot disant que j’allais passer quelques jours chez une amie et qu’il ne fallait donc pas s’inquiéter pour moi.

J’étais donc totalement prête à affronter la peur, la guerre et enfin, avec un peu de chance, la paix. Je repartais ver la ruelle, tout en sautillant, parce que oui, malgré l’horreur du combat qui se profilait, je ressentais une grande excitation. Surement à cause de l’idée de voyager dans le temps et l’espace à bord d’un vaisseau spatiale en compagnie d’un homme, séduisant, venant du futur !

Alors que j’approchais de la voiture, je vis la portière s’ouvrir et Liam sortir sa tête, tout en me souriant. J’accélérai le pas et m’engouffrai dans le vaisseau.
Mon compagnon de voyage avait déjà rejoint le panneau de contrôle, où il semblait entrer des coordonnées.

« Alors, par où va-t-on ?
- Pour commencer, il faut que vous voyiez les dégâts. Nous allons chez moi.
- Hum, vous ne pensez pas que c’est un peu rapide, on ne se connaît que depuis peu…
- De quoi vous parlez ?
- Euh, laissez tomber, une blague qui visiblement n’a plus cours dans votre temps. Donc je vais voyager dans le futur, ça va surement être très bizarre ! Et après avoir constaté l’ampleur des choses, on fait quoi ?
- On se rendra sur le vaisseau spatial principal, là où nous mettons en place toutes les stratégies. Il est en orbite autour de la planète.
- Intéressant ! je sens que je ne vais plus voir le monde de la même manière.
- C’est certain ! Vous êtes prête ? Alors allons-y ! »

________________________


Dernière édition par Elisabeth Madness le Sam 22 Mai - 14:02 (2010); édité 5 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 4 Avr - 19:00 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Astrid
Sociopathe
Sociopathe

Hors ligne

Inscrit le: 27 Juin 2009
Messages: 421
Localisation: in space
Féminin Verseau (20jan-19fev)

MessagePosté le: Dim 4 Avr - 19:33 (2010)    Sujet du message: Une nouvelle guerre Répondre en citant

Super intéressant ce début ! Qui est cet homme, d'ou vient-il ? Vite la suite !!!
________________________
Allons-y Alonso !!!!



Revenir en haut
pantademonium
Constructeurs de Tardis
Constructeurs de Tardis

Hors ligne

Inscrit le: 06 Mar 2010
Messages: 21

MessagePosté le: Dim 4 Avr - 20:54 (2010)    Sujet du message: Une nouvelle guerre Répondre en citant

Début très intérésent Lisa, vivement la suite.

Revenir en haut
Elisabeth Madness
Cyberqueen
Cyberqueen

Hors ligne

Inscrit le: 01 Nov 2009
Messages: 981
Localisation: Essaye de monter discrètement à bord du TARDIS
Féminin Scorpion (23oct-21nov) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Dim 11 Avr - 19:07 (2010)    Sujet du message: Une nouvelle guerre Répondre en citant

CHAPITRE 2 en LIGNE

________________________


Revenir en haut
Astrid
Sociopathe
Sociopathe

Hors ligne

Inscrit le: 27 Juin 2009
Messages: 421
Localisation: in space
Féminin Verseau (20jan-19fev)

MessagePosté le: Dim 11 Avr - 19:56 (2010)    Sujet du message: Une nouvelle guerre Répondre en citant

Trop bien !! Serait-ce un vampire qui t'as attaqué ? et qui est ce mysterieu sauveur ?
________________________
Allons-y Alonso !!!!



Revenir en haut
Elisabeth Madness
Cyberqueen
Cyberqueen

Hors ligne

Inscrit le: 01 Nov 2009
Messages: 981
Localisation: Essaye de monter discrètement à bord du TARDIS
Féminin Scorpion (23oct-21nov) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Jeu 15 Avr - 15:35 (2010)    Sujet du message: Une nouvelle guerre Répondre en citant

CHAPITRE 3 en LIGNE

________________________


Revenir en haut
Astrid
Sociopathe
Sociopathe

Hors ligne

Inscrit le: 27 Juin 2009
Messages: 421
Localisation: in space
Féminin Verseau (20jan-19fev)

MessagePosté le: Dim 18 Avr - 20:22 (2010)    Sujet du message: Une nouvelle guerre Répondre en citant

Mais qui est ce Liam ? D'ou vient il ? Ahhh trop de questions !!! vite la suite
________________________
Allons-y Alonso !!!!



Revenir en haut
Elisabeth Madness
Cyberqueen
Cyberqueen

Hors ligne

Inscrit le: 01 Nov 2009
Messages: 981
Localisation: Essaye de monter discrètement à bord du TARDIS
Féminin Scorpion (23oct-21nov) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Jeu 22 Avr - 19:08 (2010)    Sujet du message: Une nouvelle guerre Répondre en citant

CHAPITRE 4 en LIGNE

________________________


Revenir en haut
Astrid
Sociopathe
Sociopathe

Hors ligne

Inscrit le: 27 Juin 2009
Messages: 421
Localisation: in space
Féminin Verseau (20jan-19fev)

MessagePosté le: Jeu 22 Avr - 20:18 (2010)    Sujet du message: Une nouvelle guerre Répondre en citant

Un seigneur du temps Liam ? et des vampires !!! tout ce que j'aime, vivement la suite
________________________
Allons-y Alonso !!!!



Revenir en haut
Elisabeth Madness
Cyberqueen
Cyberqueen

Hors ligne

Inscrit le: 01 Nov 2009
Messages: 981
Localisation: Essaye de monter discrètement à bord du TARDIS
Féminin Scorpion (23oct-21nov) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Sam 1 Mai - 19:22 (2010)    Sujet du message: Une nouvelle guerre Répondre en citant

CHAPITRE 5 en LIGNE

________________________


Revenir en haut
Astrid
Sociopathe
Sociopathe

Hors ligne

Inscrit le: 27 Juin 2009
Messages: 421
Localisation: in space
Féminin Verseau (20jan-19fev)

MessagePosté le: Sam 1 Mai - 21:49 (2010)    Sujet du message: Une nouvelle guerre Répondre en citant

Tu habites à Bon Temps : Intéressante cette histoire de Terre et de planètes envahies ! On comprend mieux l'appartion de Liam. Mais que va t il se passer ???
________________________
Allons-y Alonso !!!!



Revenir en haut
Elisabeth Madness
Cyberqueen
Cyberqueen

Hors ligne

Inscrit le: 01 Nov 2009
Messages: 981
Localisation: Essaye de monter discrètement à bord du TARDIS
Féminin Scorpion (23oct-21nov) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Sam 22 Mai - 14:03 (2010)    Sujet du message: Une nouvelle guerre Répondre en citant

CHAPITRE 6 en LIGNE

________________________


Revenir en haut
Astrid
Sociopathe
Sociopathe

Hors ligne

Inscrit le: 27 Juin 2009
Messages: 421
Localisation: in space
Féminin Verseau (20jan-19fev)

MessagePosté le: Sam 22 Mai - 14:17 (2010)    Sujet du message: Une nouvelle guerre Répondre en citant

Go Lisa go Lisa
________________________
Allons-y Alonso !!!!



Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 03:25 (2017)    Sujet du message: Une nouvelle guerre

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Fantastic Worlds Industry Index du Forum -> Coin des artistes -> Fan-fics -> Autres Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
darkages Template © larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com